10 janvier 2020

MANGER DU POISSON EN BONNE CONSCIENCE

Manger du poisson en bonne conscience

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui je voudrais vous expliquer comment manger du poisson en bonne conscience. Les produits de la mer sont menacés. La sur-pêche cause des dégâts irréversibles dans nos océans. Parce qu’il faut rester positifs, nous devons trouver des solutions et changer nos habitudes pour sauver ce qui est « sauvable », n’est ce pas ???

Oui mais le poisson c’est bon pour la santé ?

Effectivement, je suis la première à vous dire que le poisson est bon pour la santé. Qu’il est moins gras que la viande, que les omégas 3 qu’il contient sont salvateurs et qu’il faut en manger au moins 2 fois par semaine. Alors me direz vous, on fait quoi dans tout ça ? Comment continuer à manger du poissons bon pour notre santé tout en préservant les habitants de nos océans et de nos rivières ?

Quelques chiffres effrayants

je n’ai pas l’intention de vous ennuyer avec des tonnes de chiffres démoralisants mais il faut quand même être au courant de deux ou trois petites choses capitales. Sachez qu’il se pêche plus de 5 tonnes de produits de la mer chaque seconde. Que plus de 4 millions de bateaux voguent sur les mers avec leurs gros moteurs. Que de ce fait 1 espèce de poisson sur 3 est menacée et que si nous ne changeons pas nos habitudes les océans seront vides avant 2050. 

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet je vous invite à regarder cette petite vidéo de Greenpeace.

Désespérant  ??? Un peu oui, je suis d’accord mais nous pouvons tous faire quelque chose. Si vous choisissez quel poisson acheter, si chacun de nous choisi au moins une fois une espèce pérenne, vous participerez à un impact positif de 18000 tonnes de poissons par an. Il me semble que cela vaut le coup non ? Moi je fonce….

Bonnes résolutions pour la nouvelle année

Tout d’abord, il faut privilégier les labels, il y en a plusieurs.

Le plus connu est MSC, je vous en ai déjà parlé dans quelques menus équilibrés, c’est un label sérieux et mondialement connu.. Le logo « pêche durable » est pour moi le meilleur, il regroupe un grand nombre de critères et me parait très sérieux. Il y a aussi ASC très connu aussi et non moins sérieux. Il ne faut pas non plus oublier les petits labels moins connus et qui ont du mal à se faire une place, par exemple, « Bar de ligne, pointe de Bretagne »,« Artysanal pêche », « Naturland », « Friend of sea »…..

Si vous achetez des poissons bio, n’oubliez pas qu’ils ne sont pas sauvages, ce n’est pas un problème mais renseignez vous sur la qualité de l’élevage auprès de votre poissonnier. Certains sont catastrophiques.

Pensez à diversifier vos achats, il y a beaucoup de poissons peu connus mais délicieux. Vous trouverez de multiples façons de les cuisiner sur le net et promis, je vais m’atteler à vous en proposer de délicieuses !!!

Quelque que soit votre choix, choisissez des produits de la mer labélisés ou bio.

Liste des poissons 

Poissons à consommer sans impact sur l’environnement :

  • Dorade grise
  • Dorade royale
  • Maquereau
  • Lieu
  • Saint pierre
  • Mulet
  • Truite
  • Tacaud
  • Limande
  • Chinchard
  • Hareng
  • Moules (MSC)
  • Crevettes (uniquement MSC ou bio)
  • Huitres ( aquaculture raisonnée)
  • Sardine (en provenance de Sicile ou MSC)
  • Pangasius
  • Tourteau (MSC)
  • Merlu (MSC)
  • palourdes
  • morue

Poisson à éviter absolument pour cause de sur-pêche

  • Rascasse
  • Empereur
  • Thon rouge
  • Raie
  • Dorade Rose
  • Flétan
  • Sole (sauf si vous avez la chance de trouver des soles issues de petits bateaux de pêche)
  • Caviar ( sauf aquaculture durable et avec parcimonie)
  • Anguille
  • Sébaste
  • Requin
  • Anchois
  • Espadon
  • Saumon (sauf ASC ou bio)
  • Cabillaud (sauf venant de mer celtique ou Islande)
  • Bar (sauf labelisé)
  • Lotte
  • Coquilles saint Jacques

Vous trouverez ici le calendrier pour consommer en dehors des saisons de reproductions.

Cette liste est issue de mes recherches. Elles n’est pas parfaite mais elle vous permettra d’avoir une première approche pour une meilleure consommation. 

Je vous promets que ces quelques nouvelles habitudes sont le début d’une nouvelle manière de consommer, de cuisiner et même de vivre. Ensemble prenons conscience des changements à effectuer, remontons nous les manches et…. en avant !!!!!!

J’espère que cet article n’a pas été trop barbant pour vous car c’est le début de nombreux autres !!! Il me semble important d’écrire quelques mots pour les grands maux de notre planète. N’hésitez pas à me faire un retour.

En avant pour quelques changements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *